Le magazine pratique Piscine, Spa, Bien-être, Outdoor

VOTRE PROJET

L'autoconstruction

Par : Benoît Viallon
La piscine en kit a plus d’un atout à faire valoir, en premier lieu celui de la qualité. L’automne qui arrive est la saison rêvée pour se lancer. Pourquoi pas vous ?
À l’heure où le fait-maison reprend du galon, pour des raisons économiques autant qu’éthiques, l’autoconstruction est une option que de plus en plus de gens envisagent à l’aube de leur projet piscine. Il faut dire que la piscine en kit a plus d’un atout à faire valoir, en premier lieu celui de la qualité. L’automne qui arrive est la saison rêvée pour se lancer. Pourquoi pas vous ?

L'autoconstruction


POURQUOI MONTER SA PISCINE SOI-MEME ?
Pour le rapport qualité-prix
Les piscines en kit reposent sur des procédés industrialisés : les modules usinés sont produits en grande quantité. Les économies d’échelle ainsi réalisées permettent de réduire le coût de production, ce qui se répercute sur le prix de vente. Par ailleurs, assurer soi-même tout ou partie de la construction de son bassin permet de réduire voire de supprimer les frais engendrés par l’intervention de professionnels.
Les économies réalisées sur le gros œuvre et la main-d’œuvre peuvent soit réduire l’enveloppe globale du projet soit être réparties sur l’équipement du bassin. De cette manière, à budget égal, une piscine qu’on aura montée soi-même sera sensiblement mieux équipée qu’un bassin réalisé par un professionnel.

L'autoconstruction


Pour que sa piscine soit unique
Les procédés sont standardisés, mais pas homogénéisés : contrairement à ce que l’on pourrait penser, les piscines en kit autorisent une très grande liberté. Les différentes formes, tailles et options ouvrent l’accès à une multitude de combinaisons. De la mini-piscine au couloir de nage, de la rigueur géométrique aux courbes impertinentes, tout est envisageable ! Il est donc tout à fait possible de réaliser un bassin unique, qui s’intègre parfaitement dans son terrain et qui réponde idéalement à ses attentes.
L’autoconstruction confère également une dimension affective à la réalisation du bassin. On ressent une fierté certaine devant une piscine que l’on a bâtie soi-même, les souvenirs du chantier auront tendance à amplifier les bonheurs nés de son utilisation. À coup sûr, une piscine autoconstruite va devenir un nouveau membre de la famille.

Pour un projet bien mené
Dans bien des cas, le choix d’une piscine en kit se fait au plus fort de l’été, lorsque l’on se prend à rêver d’un point d’eau pour aider la famille à supporter les coups de chaud. Résumer la piscine en kit à cette instantanéité serait réducteur.
L’autoconstruction est l’occasion de mener son projet à maturité au rythme que l’on souhaite. La fin de l’été est la période idéale pour dessiner les contours de son futur bassin. L’automne est la saison parfaite pour réaliser le terrassement (la terre, sèche, est plus facile à travailler), monter la structure et planter les végétaux tout en travaillant sous des températures agréables. Les frimas de l’hiver viendront stabiliser le terrain autour du bassin. Au printemps, la pose du liner et la mise en eau se feront de concert avec l’apparition des premières fleurs pour profiter, dès le retour des beaux jours, d’une piscine « prêt-à-plonger » !

L'autoconstruction

DÉCOUVREZ AUSSI...

©2017 Côté PISCINE | Tous droits réservés