Le magazine pratique Piscine, Spa, Bien-être, Outdoor

PISCINE PRATIQUE

L’analyse de la piscine

20/03/2017
L’analyse d’une piscine est une opération tout simplement incontournable. On fait le point sur la qualité de l’eau, une variable aussi précieuse que sensible.
L’analyse de la piscine


Ces variables immuables


L’analyse de la piscine porte principalement sur trois variables. Le pH (potentiel hydrogène), socle du traitement de l’eau. Le TAC (titre alcalimétrique complet), indispensable pouvoir tampon. Et enfin le TH (titre hydrotimétrique), ce révélateur de calcaire. Ces trois caractéristiques de l’eau interagissent entre elles et se révèlent déterminantes pour le confort des utilisateurs et l’action du traitement en place.

Comment les mesurer ?


Il existe des outils d’analyse qui permettent d’appréhender rapidement et facilement les niveaux des différents paramètres de l’eau sur une échelle comparative de couleurs.
Les trousses d’analyse : à partir de réactifs (liquides ou en pastilles), elles mesurent précisément le niveau de pH et le taux de chlore/brome/oxygène actif.
Les bandelettes : en kit générique ou spécifique (chlore, électrolyse, brome, PHMB, oxygène actif), elles analysent le pH, le TAC, le stabilisant, les algicides.
Les appareils électroniques : que ce soit via une lecture digitale de bandelettes ou une analyse en chambre avec un réactif, ces outils assurent une meilleure fiabilité des résultats grâce à une analyse photométrique.

La marche à suivre


Toujours prélever l’échantillon à analyser au minimum à 10 cm de profondeur. Si le prélèvement est effectué trop en surface, les résultats seront biaisés. Et bien entendu, il convient de tenir compte des consignes d’utilisation : durée d’immersion, délai de lecture ou ordre d’analyse.

Ça balance


La balance de Taylor est une représentation graphique qui matérialise les combinaisons idéales entre le pH, le TAC et le TH. Pour que l’eau soit stable, les trois valeurs doivent être reliées par une droite.
C’est la valeur du TH qu’il faut reporter en premier sur cette table. À partir de ce point, on trace une droite passant par le pH souhaité. L’intersection de cette droite avec l’axe du TAC donne l’alcalinité idéale pour l’équilibre de l’eau.

Les paramètres optimaux

Reprise tableau HS entretien 2015 p9

DÉCOUVREZ AUSSI...

©2017 Côté PISCINE | Tous droits réservés