Les clefs d’un hivernage piscine réussi - Côté Piscine

Les clefs d’un hivernage piscine réussi

Une fois l’automne entamé, la baisse des températures est synonyme de mise au repos pour beaucoup de bassins. Voici nos conseils pour réussir la procédure d’hivernage de son bassin pour faciliter la remise en route au printemps prochain.

Attendre le bon moment pour hiverner sa piscine

Il est important de ne pas procéder à l’hivernage de la piscine tant que l’eau n’est pas descendue en dessous de 10-12 °C. C’est à partir de ce seuil que les micro-organismes ne peuvent plus se développer, une température à laquelle l’eau ne travaille plus et ne risque donc plus de tourner.

Opération nettoyage avant l’hivernage

On hiverne un bassin propre ! On nettoie correctement le bassin (fond, parois, ligne d’eau). Il est souvent judicieux d’envoyer directement à l’égout : c’est inutile d’encrasser le filtre avec ces déchets et il est intéressant de baisser le niveau d’eau. Après quoi on nettoie sérieusement le média ou les supports filtrants.

Un dernier traitement avant d’hiverner la piscine

Il est conseillé d’ajuster le pH à 7,2 puis de procéder à une désinfection choc pour éliminer toutes les impuretés présentes dans l’eau. On répartit ensuite le produit d’hivernage sur toute la surface du bassin en veillant bien à ce qu’il soit compatible avec le traitement habituel.

Préparer le bassin à être hiverner

Le lavage du filtre a fait baisser le niveau d’eau. Si besoin, on vidange encore un peu pour abaisser le niveau en dessous des skimmers dans lesquels sont placés des gizzmos. On peut alors facilement mettre en place des bouchons sur les refoulements et la prise balai.
Dans le bassin, on pose des flotteurs d’hivernage, en diagonale ou sur deux côtés (dans les régions au plus fort risque de gel).

Couverte pour l’hiver

Si la piscine n’est pas équipée d’un abri, d’un volet ou d’une couverture à barres, on la protège avec une couverture d’hivernage pour limiter au maximum la pollution extérieure.

PENSE-BÊTE

À ne pas faire :

• hiverner trop tôt;
• vider entièrement le bassin;
• oublier de surveiller l’état de l’eau durant l’hiver.

"" was added to wishlist