Traitement de piscine inefficace. Et si c’était à cause d’une eau bloquée ?

Malgré l’ajout régulier de chlore, en quantité parfois importante, votre traitement de piscine reste inefficace. Une eau bloquée par les stabilisants et un pH élevé peuvent expliquer ces difficultés.

chemobrome

Chemobrome Régénérator (Chemoform)

Dans le cas d’un traitement au chlore, l’emploi de stabilisant permet de prolonger la durée d’action des produits. Mais un excès de stabilisant (au-delà de 75 mg/l) peut avoir l’effet inverse et inhiber tout pouvoir désinfectant. Quand elle est saturée en stabilisant, l’eau est dite bloquée et il faut renouveler une partie du volume d’eau.

Un traitement de piscine inefficace à cause d’un pH élevé

Un niveau de pH trop élevé empêche les agents désinfectants d’agir efficacement. On considère que le chlore est actif à 60 % pour un pH entre 7,2 et 7,4, mais que son efficacité chute à 30 % lorsque le pH atteint 7,8.
Solution : Diminuer le taux de pH avec un correctif pH -.

Un traitement de piscine inefficace à cause d’une eau bloquée

Lorsque l’eau est saturée en stabilisant (acide cyanurique) utilisé pour maintenir le taux de chlore actif, le traitement de la piscine perd toute son efficacité.
Solution : Toujours limiter le taux de stabilisant à 75 ppm (ou mg/l), l’idéal étant de ne pas dépasser 40 ppm. Renouveler 1/3 du volume du bassin puis réaliser un traitement choc à l’oxygène actif.

Un traitement de piscine au brome qui devient inefficace

L’utilisation d’acide cyanurique (via les chlores organiques) dans le cadre d’un traitement de piscine au brome bloque l’eau et limite le pouvoir désinfectant des produits employés.
Solution : En complément du brome, n’utiliser que des hypochlorites (chlores non stabilisés) pour réaliser des désinfections choc.

À lire également …

"" was added to wishlist