Tous les critères pour choisir son système de traitement de piscine automatique - Côté Piscine

Tous les critères pour choisir son système de traitement de piscine automatique

Côté Piscine détaille pour vous les principales caractéristiques que peuvent afficher les appareils de régulation : découvrez tous les critères pour bien choisir son système de traitement de piscine automatique.

Écran tactile du Poolmanager (Bayrol), un système de traitement piscine automatique

Les fonctionnalités, premier critère pour choisir son système de traitement de piscine automatique

La régulation du pH

Le pH est analysé en permanence, son niveau est ajusté via l’injection d’un correctif liquide. La régulation peut être plus ou minus (l’une ou l’autre selon les caractéristiques du bassin, jamais les deux en même temps) mais la plupart des appareils se focalisent uniquement sur le minus. Cette approche s’explique par le fait que le pH a surtout tendance à monter, et que la régulation se fera via l’injection de pH-.

La régulation du chlore

Pour la colorimétrie, un photomètre contrôle l’eau après injection d’un réactif, le DPD1 (diéthyl-paraphénylène-diamine). En fonction de la quantité de chlore présente, la coloration de l’eau varie. C’est cette variable couleur qu’une cellule photométrique analyse pour déterminer le taux de chlore libre. Lorsqu’il s’agit d’une installation ampérométrique, une sonde spécifiquement conçue détecte le chlore libre en fonction de la conductivité de l’eau.

Le contrôle du redox

La mesure du redox (potentiel d’oxydoréduction) prend en compte tous les corps oxydants présents dans l’eau. Les résultats permettent d’extrapoler le taux de chlore pour le maintenir dans certaines valeurs.

 

Le contrôle de l’électrolyseur

Il est possible de contrôler la production de chlore par l’électrolyseur à partir des valeurs mesurées par le système de régulation. L’asservissement de l’appareil s’opère au niveau du coffret électrique.

La mesure de température

La température peut avoir un impact sur le pH et sur le redox, d’où l’intégration de thermomètres aux systèmes de régulation. Autre intérêt de cette surveillance : anticiper les variations de l’eau dues à une hausse de la température ou alors stopper leur fonctionnement en deçà d’un certain degré pour préserver les sondes d’analyse.

 

La régulation proportionnelle

Une régulation proportionnelle permet d’ajuster la quantité de produits introduits dans le bassin : si les mesures sont éloignées du point de consigne, l’apport du produit sera massif et rapide. Si les valeurs sont au contraire quasiment aux seuils espérés, alors le temps et l’intensité d’injection de correctif sont abaissés. Cette progressivité permet de limiter les variations brutales des paramètres de l’eau : c’est un critère intéressant au moment de choisir son système de traitement de piscine automatique .
Ce paramètre concerne uniquement l’injection de produits liquides car le fonctionnement d’un électrolyseur ne peut être modulé que sur des plages d’activité et non pas sur son intensité de production de chlore.

L’ergonomie, second critère pour choisir son système de traitement de piscine automatique

Même si d’importants efforts ont été déployés pour simplifier leur fonctionnement, les appareils de régulation peuvent encore paraître complexes aux yeux des néophytes. Focus sur les fonctions et manipulations qui entreront en jeu lors d’une utilisation future et qui constituent autant de critères pour choisir son système de traitement de piscine automatique.

Écran deporté (Sterilor), un élément de confort pour un système de traitement piscine automatique
Écran deporté (Sterilor), un élément de confort pour un système de traitement piscine automatique

Procédure d’autodiagnostic

Certains appareils surveillent les principaux points critiques de leurs composants à chaque mise sous tension. Typiquement, ce peut être la capacité de la sonde à mesurer les paramètres ou à transmettre des informations qui est vérifiée, ou bien le bon état de la pompe d’injection. En cas de dysfonctionnement, l’appareil se met en stand-by.

 

Emplacement des sondes

Deux possibilités : la sonde est intégrée directement dans les canalisations, en sortie de filtration, ou bien placée dans une chambre d’analyse dédiée. Plus onéreuse, cette deuxième solution préserve l’état des sondes.

Étalonnage des sondes

L’étalonnage des sondes est tout simplement indispensable (voir en page 158 à la fin de ce dossier). Les procédures automatisées ou semi-automatisées guident les utilisateurs alors que les opérations manuelles bénéficient peut-être d’une plus grande précision. Certains appareils sont intégralement réglés en usine et donc prêts à l’emploi. D’autres nécessitent en revanche d’être étalonnés au moment de la première mise en route. Dans ce cas, il est appréciable que les solutions étalons soient fournies.

La sécurité

Le fonctionnement d’un système de régulation doit être optimal afin de maintenir l’efficacité du traitement et la qualité de l’eau. Pour satisfaire cette obligation de résultat, des dispositifs de sécurité peuvent être en place.

Parmi les principaux systèmes d’alerte :

  • contrôle du débit : pour s’assurer de l’efficacité de la filtration ;
  • manque produit : pour alerter l’utilisateur lorsque le bidon de correctif ou de chlore liquide est vide ;
  • surdosage : pour éviter le risque de surchloration ou d’une consommation de produits trop importante ;
  • écarts points de consignes : pour stopper le fonctionnement de l’appareil en cas de mesures anormales ou d’un cycle d’activité beaucoup trop
  • long température basse/hivernage : pour limiter l’usure des sondes à cause d’une eau trop froide et éviter de faire tourner la piscine sans que cela ne soit nécessaire.

 

 Affichage

Au minimum, des led indiquent l’état de fonctionnement du système : en un coup d’œil, on peut vérifier que tout est en ordre ou à l’inverse déceler une anomalie.
De plus en plus d’appareils intègrent un panneau d’affichage permettant la lecture d’informations.
De manière arbitraire, nous avons catégorisé l’affichage : LCD ou digital. Dans les faits, tous les écrans sont LCD mais nous avons créé ce distinguo pour différencier les écrans à une ou deux lignes d’affichage (digital) de ceux plus grands, parfois en couleur (LCD). Ces derniers sont plus confortables lors du contrôle des différents paramètres et de la définition des points de consigne.

 

 Garantie

De par leur fragilité, les sondes de mesures sont amenées à être changées régulièrement. Leur durée de vie dépend énormément de la bonne utilisation qui en est faite, c’est pourquoi les fabricants n’en garantissent le bon fonctionnement que sur une courte durée, voire pas du tout.

À lire également …

"" was added to wishlist