Les matériaux donnent le ton !

Pour respecter le caractère traditionnel de cette maison de pêcheur entièrement rénovée, la piscine déroge aux codes classiques pour épouser l’allure d’un bassin ancien aux accents contemporains.

Auteur : Karine Quédreux
Photographe : Fred Pieau

Forts de leur attachement régional à la Bretagne, et en particulier à la presqu’île de Rhuys dans le golfe du Morbihan, les propriétaires prennent d’emblée le parti de ne pas dénaturer l’architecture vernaculaire de cette petite maison de pays. Les faîtages de différentes hauteurs tout comme les ouvertures étroites des fenêtres sont conservés. Et pour rester dans le jus régional à l’instar d’une maison de pêcheur, les encadrements sont peints en rouge. Un clin d’œil aux peintures antifouling utilisées par les pêcheurs sur leurs bateaux dont la touche dynamise la façade et tonifie le jardin.

Cahier des charges en poche, l’architecte des lieux s’attaque à la rénovation. Elle comprend l’extension avec deux ailes de part et d’autre de la bâtisse principale, la reconfiguration des volumes à l’intérieur et la création d’une piscine dans l’espace jardin. Un exercice périlleux car le site est soumis à la loi sur le littoral et classé au patrimoine de l’Unesco. La maison devra donc parfaitement s’intégrer à l’environnement, d’où un choix de matériaux authentiques. À l’intérieur, le bois s’affiche en chêne vieilli et sablé sur les charpentes apparentes comme sur les parquets, conférant à l’ambiance un caractère intemporel et feutré. À l’extérieur, l’ardoise du Brésil aux notes rouillées s’harmonise au toit de chaume désormais interdit dans la région. La pierre de récupération apparente de la façade fait lien dans sa tonalité avec la pierre reconstituée de la terrasse qui mène à la piscine positionnée plein sud. Bien que traitée avec un effet hors sol à la façon d’un bassin ancien, elle affiche une allure contemporaine en contraste avec l’environnement immédiat. C’est là la volonté délibérée de sa conception ! Le choix de sa margelle a été dicté par sa forme épurée et son aspect pierre en rappel. Le liner noir, quant à lui, accentue l’effet miroir pour dupliquer dans l’eau ciel et maison. « On oublie ainsi l’idée de la piscine et c’est magique ! », nous confie sa propriétaire.

Tout le monde dehors !

Dans ce parc de 3 800 m2, la taille de la piscine a été contrainte par la présence du puits mais son emplacement a été volontairement choisi pour son orientation plein sud et sa jouissance dans la proximité immédiate de la maison. Maison de vacances oblige !

Une petite maison dans la prairie

L’esprit campagne déco fleure bon dans cet environnement de charme où styles récup’ et industriel cohabitent. Les tonalités naturelles des matériaux se répondent en intérieur comme en extérieur, réveillées par le fil du rouge !

Fiche technique piscine

Piscine/couloir de nage encastrée de 9 m × 3 m sur fond plat de 1,50 m.

Structure composée de blocs de béton armé banché, réalisée selon le procédé breveté de Mondial Piscine basé sur des panneaux de coffrage, habillée d’un liner noir avec escalier d’angle intégré dans la structure et encadrée de margelles en forme de L d’aspect pierre, couleur ocré (fabrication sur mesure Rouvière Collection).

Filtration à sable et traitement de l’eau au brome avec régulation de pH. Chauffage par pompe à chaleur puissance 8 kW (Hayward).

Équipée d’un volet automatique immergé et de 4 projecteurs à led de couleurs changeantes.

Golfe du Morbihan, Bretagne (22)

Architecte : Philippe Cormier à Sarzeau (56)

Piscinier : Plaisirs d’OMondial Piscine, Le Hézo (56)

À lire également …

"" was added to wishlist