L’esprit du Sud - Côté Piscine

L’esprit du Sud

Située à quelques encablures de Lyon, cette maison fraîchement rénovée s’offre une parcelle de plage au cœur d’une nature aux accents méditerranéens. Un rêve de Midi aux tonalités colorées !

Auteur : Karine Quédreux
Photographe : Sarah Chambon

Un vrai green

La forme en arrondi de la piscine se cale sur celle de la terrasse. Le bassin de nage semble incrusté dans le gazon avec pour seule délimitation une margelle en pierre de lave. Une esthétique pure qui n’a pour autre souci que de privilégier l’espace paysager où la piscine se positionne en décor central.

Quand on est originaire du Var et que l’on se retrouve dans la campagne lyonnaise, il y a comme un manque avec lequel il faut savoir composer. Et “composer” quand on est de surcroît mélomane, voilà de quoi donner le “la ” à son projet de rénovation. La partition architecturale repose ici sur une philosophie du vivre dedans/dehors avec un jardin dessiné en forme de clé de sol ! Car pour ces exilés du Sud, vivre à l’extérieur est un mode de vie riche de plaisir et de convivialité ! Pour ce faire, le défi de l’architecte Michel Bourgeois est de reconnecter la maison à la nature.

À l’origine, la bâtisse est sans grand intérêt architectural, étriquée en volume, sans ouverture et sur un vaste terrain en friche. Mais l’œil de l’architecte sait dégager son potentiel : il faut d’abord penser surface à vivre et adapter l’espace aux aspirations des nouveaux propriétaires. Pour donner de l’air aux volumes, la superficie est doublée avec l’apport d’une extension qui s’intègre en équerre sur la maison existante. Si cette nouvelle aile est dévolue à la sphère privée des chambres, l’espace de la maison se libère et se remodèle en conséquence. C’est sur l’axe de la porte d’entrée que le projet se dessine. Pour le coup d’œil et le plongeon dans la nature, jardin et piscine sont alignés dans son prolongement. Décloisonné, le rez-de-chaussée laisse place à une vaste pièce à vivre qui s’inonde de lumière avec huit mètres d’ouverture en baies vitrées. De plain-pied, la terrasse extérieure prend le relais et sa forme arrondie autour du noisetier donne le tempo à celle de la piscine. Comme encastré dans un bain de verdure, ce bassin de nage aux lignes contemporaines s’étire dans sa longueur pour donner de la profondeur à l’espace paysager.

Apaisante verdure

Si la couleur de l’eau rappelle la transparence paradisiaque des mers du Sud, la végétation s’en inspire aussi pour en suggérer l’esprit. Pour que ce soit vert toute l’année, la mise en scène de l’espace paysager est orchestrée avec des essences résistantes de la famille des persistants telles que bambous, cyprès, lauriers-tins, orangers du Mexique, pins, grenadiers, choisya…

Connecter la maison à la nature

Place à la beauté du spectacle dès l’entrée de la maison. Dans la perspective de la piscine, les différents espaces de vie s’orchestrent sans rupture pour privilégier le vivre dedans/dehors.

Fiche technique piscine

Couloir de nage de 13,60 m × 3,40 m allant jusqu’à 17 m avec sa plage en ipé intégrée, d’une profondeur en pente douce de 1,10 m à 1,60 m. Structure en béton armé renforcé, habillée d’un revêtement minéral définitif (Plaster Sable).

Plage immergée en quart de cercle, habillée sur la partie hors d’eau en Naturalroc sable, accessible par de grandes marches de 60 cm de profondeur couvrant la largeur du bassin.

Côté technique : traitement à l’électrolyse au sel Just Salt, filtration système Diffaclear, pompe à chaleur, petit bain équipé d’un système de massage Diffajet, système d’entretien intégré Diffaclean, équipée de 3 projecteurs à led blancs pilotés par télécommande radio, etc.

Campagne de Lyon, Lyon (69 )

Réalisation piscine : CPR (69) – réseau Diffazur Piscines

Architecte : Michel Bourgeois (38)

À lire également …

"" was added to wishlist