Accompagner le réveil du jardin

21/03/2018

<!

En même temps que les beaux jours, c’est la vie qui fait son retour dans nos extérieurs. Pour accompagner le réveil du jardin, place aux travaux de jardinage dès le début du printemps. Un entretien léger et ciblé des extérieurs est à prévoir pour cette remise en état printanière.

Doucement sur la taille des végétaux quand le jardin se réveille

On peut procéder à une très légère taille au tout début du printemps. Attention ! Il ne s’agit pas d’une coupe franche mais d’un rabattage d’ordre esthétique. L’opération vise ainsi à ajuster la forme des végétaux pour un rendu visuel homogène. La taille concerne principalement les plantes vivaces ou les arbustes qui fleurissent en début de printemps. C’est le cas par exemple des Forsythia que l’on élague immédiatement après leur floraison.

 

Les premiers traitements

L’engrais longue durée est un incontournable de l’entretien printanier. Conditionné en billes, il vient alimenter la terre, le gazon et les massifs existants ou à venir.

En prévention des invasions de larves sur les arbres fruitiers, on peut utiliser deux produits naturellement efficaces contre les vers : l’huile de vaseline (qui sature le bois) et le cuivre (aux propriétés fongicides).

 

Accompagner le réveil du jardin en se débarrassant de la mousse

Pelouse, bordures et murets, terrasses et troncs d’arbres… malheureusement, rien n’échappe à la mousse. La période entre mars et mai est optimale pour s’en débarrasser. Les traitements contenant du fer sont efficaces mais peuvent jaunir le gazon et tacher les dalles des terrasses. C’est la chaux (ou cyanamide calcique) qu’il faut privilégier : sa composition modifie le pH du sol (ce qui limite le retour de la mousse) et ne marque pas les revêtements extérieurs. L’application du produit, laissé pur ou dilué selon les conditionnements, s’opère à l’aide d’un pulvérisateur. Après traitement, on passe le scarificateur dans la pelouse pour l’aérer et la débarrasser de la mousse morte. Idéalement, on attend 15 à 30 jours pour ressemer afin d’endiguer le développement de la mousse.

 

Quels végétaux planter autour de sa piscine ?

Pour ceux qui souhaitent introduire des végétaux dans l’environnement de leur bassin, le choix doit se porter sur des essences persistantes (pour limiter les chutes de feuilles) et résistantes au chlore. Les palmiers et toute la famille des arécacées répondent à ces deux critères.

En automne, c’est encore mieux !

Le printemps nous incite à prendre soin du jardin et à envisager tailles et plantations. Au minimum inefficaces, ces opérations s’avèrent contre-productives voire destructrices si elles sont effectuées
à cette période et non pas en automne.

La taille et l’élagage des végétaux se programment ainsi aux mois d’octobre et novembre, au moment où ils réduisent leur activité. Il en est de même pour les plantations : le sol chaud et la phase de descente de sève forment une combinaison idéale pour une acclimatation progressive et réussie.

À lire également …>

Entretenir

VOUS AIMEREZ AUSSI

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus