Bien-être toute l’année avec la piscine d’intérieur

10/05/2017

Selon ses attentes, la configuration d’une propriété ou le climat de la région habitée, il peut s’avérer opportun de s’orienter vers une piscine d’intérieur. Il n’est alors plus question de saison : la baignade à domicile est possible tout au long de l’année. Cet espace de détente offre de multiples fonctions et génère une valeur ajoutée à la maison.Réalisation : Diffazur Piscines

Intégrer la piscine d’intérieur au lieu de vie

Bousculer l’habitat traditionnel

La piscine d’intérieur est un lieu de vie qui profite à différents usages : tantôt salle de sport, avec parcours de santé et de bien-être avec spa, hammam ou sauna, tantôt lieu de vie convivial avec petit salon pour recevoir ses amis ou prendre un verre.

La piscine d’intérieur s’installe généralement dans une ancienne dépendance, fait l’objet d’une extension de la maison ou, à défaut, prend place au sous-sol. Selon son emplacement, elle offre différentes fonctions.

Parfois placée au centre de la maison, la piscine en est alors la vedette, l’équipement ultra-valorisant de tout l’habitat. En dépendance et ouverte par de larges baies vitrées sur le jardin, elle fait entrer l’extérieur à l’intérieur en accueillant la lumière et la nature. En sous-sol, elle devient plus généralement un espace d’activités physiques et sportives, lieu de retrait pour s’offrir une bulle de détente.

Un emplacement soigneusement choisi

La piscine d’intérieur doit s’intégrer au mode de vie de ses propriétaires et correspondre à leurs habitudes. Si l’idée est d’en profiter à tout moment, de recevoir des amis autour de son bassin, il est impératif de ne pas l’installer à l’écart des lieux de vie. La piscine d’intérieur doit toutefois bénéficier d’une pièce dédiée, d’un endroit qui garantisse les conditions optimales pour satisfaire les utilisateurs et ne pas détériorer le bâtiment. La hauteur sous plafond a elle aussi son importance. Elle doit être convenable pour qu’il y ait un volume d’air suffisant dans la pièce. Il faut ainsi trouver le juste équilibre : le volume doit être facile à chauffer et à déshumidifier tout en évitant toute sensation d’enfermement.
Si la pièce est petite, une grande piscine donne une impression d’étouffement. Il en est de même si la hauteur sous plafond est insuffisante. Deux éléments qui comptent encore plus s’il n’y a pas d’ouverture directe sur l’extérieur. Côté entretien, cette piscine ne connaît pas le souci de l’hivernage puisque la baignade se prolonge tout au long de l’année. Non exposée aux intempéries, elle est également protégée des pollutions exté-rieures et son nettoyage est de ce fait plus rapide.

Équipements et décorations

Le plaisir du bain en intérieur peut être décuplé grâce à l’ajout d’équipements : système de nage à contre-courant, buses de massages, spa, cascade, lampes led multicolores, enceintes subaquatiques ou autres accessoires de bien-être. Autant d’équipements de confort qu’il est préférable de prévoir dès la conception.
Il est possible aussi de penser la piscine comme un élément de déco en optant pour un revêtement au rendu et aux motifs très spécifiques. Une mise en ambiance que l’on peut également retrouver dans l’environnement direct du bassin en positionnant végétaux, sculptures, tableaux, mur en pierre, miroir ou peinture de couleur vive. L’usage du lieu détermine l’ambiance à choisir, y compris l’aménagement d’un salon ou d’un bar pour la détente après la baignade.Réalisation : Caron piscines

Quand la piscine d’intérieur invite l’extérieur

Une piscine d’intérieur s’ouvre souvent sur l’extérieur grâce à de larges baies vitrées qui laissent entrer la lumière et lui offrent un horizon. Mais on peut ne pas s’arrêter là : la nature fait parfois son entrée en pots bien rangés autour du bassin. Elle peut aussi grimper et couvrir les murs. Ce décor végétal se plaît généralement dans une ambiance chaude et humide, il devient même un jardin d’hiver autour de la baignade.

Des impératifs techniques à respecter

Pour que le résultat soit parfait, sans buée sur les vitrages, le déshumidificateur doit être habilement placé pour lutter contre la condensation. Dans le même but de maîtriser l’évaporation et donc de limiter la condensation, il est conseillé d’équiper sa piscine d’un volet ou d’une couverture.
Cet équipement renforcera également la sécurisation du bassin, même s’il se trouve dans une pièce dont l’accès peut être verrouillé.
Par ailleurs, si la pièce ne bénéficie pas assez de la lumière du jour, pensez à l’éclairage dans la piscine, mais surtout autour du bassin, au sol et au plafond. La lumière extérieure est un atout à privilégier au maximum, en installant par exemple la piscine sous une véranda qui autorise également un accès direct au jardin et à la maison.Réalisation : Piscine Magiline

Des besoins bien spécifiques

La pièce choisie pour accueillir la piscine doit répondre à plusieurs critères. Il est notamment impératif d’adapter parfaitement le système de déshumidification aux besoins de l’installation, il en va de la pérennité de l’ensemble de l’équipement et du bâtiment.
De même, il faut choisir les matériaux en favorisant ceux qui absorbent le bruit et la résonance, car les jeux, les plongeons, les équipements techniques (pompe, chauffage, régulateurs automatiques) peuvent entraîner une légère bruyance.
Le positionnement du local technique doit donc être pensé en ce sens.

En ville, mais à l’abri des regards

Construire sa piscine en intérieur est une réponse à plusieurs contraintes. Le climat peu ensoleillé de la région de résidence est l’argument numéro 1, mais l’environnement très urbain et le vis-à-vis inévitable dans le jardin sont des problématiques résolues avec ce type de piscine. L’emplacement dans la maison est alors choisi pour éviter les vues directes.
Une piscine d’intérieur peut, par obligation, avoir des dimensions inférieures à celles d’une réalisation en extérieur. Mais elle n’est pas perçue de la même manière : la notion de cocooning aidant, l’espace de bien-être ainsi créé permet de s’y sentir bien toute l’année.
Un projet de bassin d’intérieur mesurant 5 à 6 m de long par 3 à 4 m de large est viable. Un équipement de nage à contre-courant permettra d’y pratiquer la brasse et le crawl.À lire également …

Votre projet

VOUS AIMEREZ AUSSI

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus