BIEN SE SERVIR DE SON ROBOT DE PISCINE

19/06/2019

Les nettoyeurs électriques se révèlent extrêmement
performants… à condition que leur utilisation et leur
entretien soient optimaux. Voici nos 5 astuces pour
bien se servir de son robot de piscine.

Astuce 1 : Savoir utiliser son robot de piscine

Avant de lancer un cycle de nettoyage, on enlève les plus grosses impuretés avec une épuisette et on veille à ce qu’aucun objet (thermomètre, jouet, etc.) ne soit présent au risque d’entraver l’appareil.
Le robot s’introduit dans le bassin au milieu d’une longueur : il est alors situé à peu près à équidistance des points les plus éloignés. Son immersion doit être progressive et s’accompagner de quelques secousses pour expurger l’air présent dans la carrosserie.
C’est seulement une fois complètement immergé que l’appareil peut être mis en marche. Un fonctionnement à l’air libre risquerait de l’endommager.
Pour sortir le robot du bassin, seule la poignée doit être utilisée : en aucun cas le câble ne doit servir à soulever l’appareil.

Astuce 2 : Vérifier l’eau de la piscine avant de plonger le robot

Selon les modèles, la plage de températures d’utilisation conseillées est comprise entre 6 et 35 °C. Certains robots supportent cependant des eaux plus froides, jusqu’à 1 °C.
Pour ne pas altérer les composants de l’appareil, le taux de chlore ne doit pas dépasser 3 mg/l et le pH doit être maintenu entre 6,8 et 7,6. Au-delà de ces seuils, en particulier lors d’un traitement choc, les fabricants déconseillent fortement de se servir du robot.

Produits associés

Astuce 3 : Ne plus s’emmêler avec le câble

Pour prévenir l’apparition de nœuds qui limitent la mobilité du robot de piscine, on étale la totalité du câble le long du bassin et on n’immerge que la longueur nécessaire. Après chaque cycle, on démêlage systématique depuis le robot jusqu’à la prise de raccordement au boîtier de commande.

Astuce 4 : Garder son robot de piscine toujours propre

Les filtres se vident et se rincent à l’eau claire après chaque utilisation, puis se sèchent à l’ombre hors du robot. Régulièrement, on nettoie le robot de piscine avec de l’eau légèrement savonneuse (mais sans solvant !) en insistant sur l’emplacement du bac filtrant puis en laissant sécher à la verticale. Et plusieurs fois par saison, on vérifie que l’hélice ou la turbine située sous le capot supérieur n’est pas obstruée ni bloquée par des débris.

Astuce 5 : Vérifier que les composants sont en bon état

Les supports filtrants d’un robot de piscine sont à renouveler tous les deux à trois ans, selon les préconisations des fabricants. Les brosses (certains modèles en PVC disposent parfois de témoins d’usure), les roues et les chenilles sont également des composants à remplacer régulièrement pour préserver l’efficacité des déplacements et du nettoyage.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus