Changer traitement piscine

     Après de nombreuses années à profiter de votre piscine, vous décidez de changer complètement de méthode de traitement. Cela est tout à fait possible, il suffit simplement de respecter la compatibilité des produits.

    Pourquoi changer de traitement de piscine ?

    La majorité des piscines françaises étant traitée au chlore, il arrive que certains propriétaires souhaitent se tourner vers des traitements plus doux. Les raisons souvent évoquées sont la volonté d’atténuer les odeurs, d’améliorer le confort de baignade, d’éviter les irritations et allergies ou encore utiliser un traitement moins agressif pour la piscine. Aujourd’hui de nombreuses alternatives existent au chlore. Elles sont à la fois plus naturelles et plus écologiques. Le seul frein réside bien souvent dans le coût élevé des autres traitements et le temps de transition nécessaire à ce changement.

    Comment changer de traitement de piscine ?

    Les méthodes de traitement étant plus ou moins incompatibles entre elles, il est conseillé d’attendre que la concentration de l’ancien désinfectant ait complétement disparu. La baignade sera à proscrire pendant toute la période de changement. Il est donc préférable de procéder au changement avant la remise en route de la piscine ou à la basse saison. Pour changer de traitement, les étapes à suivre sont relativement simples : vérifiez la compatibilité du nouveau désinfectant avec votre piscine (produits utilisés, volume d’eau, mais aussi organisation du local technique), retirez le matériel de votre piscine pour le remplacer par des nouveaux qui seront adaptés au nouveau traitement (brominateur, électrolyseur de sel, …), attendez que la concentration de l’ancien traitement soit nulle, installez le nouvel équipement et démarrez votre nouveau traitement.

    Quels sont les risques liés à ce changement ?

    Le problème majeur que vous pourriez rencontrer est l’incompatibilité des traitements utilisés. Peu de propriétaires le savent, mais le brome est incompatible avec le chlore, et le PHMB est incompatible avec à peu près tous les traitements. Pour ne pas prendre de risque, proscrivez la baignade pendant toute la durée du changement et n’hésitez pas à vider complétement l’eau de votre piscine. Pour éviter un gaspillage d’eau inutile, vous pouvez changer de traitement au moment du renouvellement de l’eau de votre piscine, soit tous les 5 à 7 ans.

    Avec ces quelques conseils, changer le traitement de votre piscine ne devrait plus avoir de secret pour vous. Il vous suffit simplement de vous tourner vers un désinfectant qui comble vos attentes, tout en vérifiant bien la compatibilité et respectant les précautions d’emploi.

    A la une