Comment équilibrer l’eau de ma piscine ?

    AccueilComment équilibrer l’eau de ma piscine ?

    Pour beaucoup, la piscine est synonyme de loisir et de détente pendant les belles journées d’été. Mais pour son propriétaire, la piscine est surtout synonyme d’attention et de contrôle surtout vis-à-vis de l’équilibre de l’eau pour permettre une baignade saine, propre et agréable chaque jour de l’été.

    L’équilibre de l’eau de piscine devient facile avec le Blue by Riiot

    L’équilibre de l’eau correspond au juste équilibre entre l’acidité de l’eau (pH), la dureté de l’eau (TH) et l’alcalinité de l’eau (TAC). Plusieurs éléments externes peuvent venir altérer l’équilibre de l’eau : l’ajout de désinfectants, l’ensoleillement, la température de l’eau, les huiles et produits de beauté, les cheveux, la sueur ou encore les micro-organismes présents dans l’eau. En bref, autant d’éléments extérieurs sur lesquels vous avez peu d’impact, il faut donc être d’autant plus vigilant et surveiller constamment le pH, le TH et le TAC. C’est la balance de Taylor qui donne le juste équilibre entre ces trois paramètres grâce à un système de calcul complexe. Pour gagner en clarté, nous avons décidé de vous donner directement les taux à respecter pour maintenir une eau équilibrée.

    Pour ce qui est du pH (potentiel hydrogène), il renseigne sur l’acidité de l’eau. Une eau équilibrée possède un pH neutre c’est-à-dire un pH maintenu entre 7 et 7,6 dont la couleur colorimétrique associée est le vert. Pour cela il vous suffit d’acquérir une trousse de contrôle colorimétrique dont la couleur va du rouge au bleu et renseigne sur le pH de l’eau qui va de 0 à 14. L’idéal est de mesurer le pH chaque semaine en été lorsque celle-ci est utilisée, et seulement une fois par mois le reste de l’année.

    Pour ce qui est du TH (titre hydrotimétrique), il renseigne sur la dureté de l’eau c’est-à-dire sa concentration en calcaire. Ce paramètre dépend simplement de votre lieu d’habitation, la concentration en calcaire pouvant varier d’une région à l’autre. Plus l’eau est calcaire, plus le TH sera élevé engendrant des tâches et des dépôts de tartre dans vos tuyaux et équipements. Une eau équilibrée a un TH compris entre 80 mg/L et 200 mg/L.

    Pour ce qui est du TAC (titre alcalimétrique complet), il renseigne sur l’alcalinité de l’eau c’est-à-dire sa concentration en ions carbonates et bicarbonates. Plus le TAC est élevé, et plus l’eau risque de s’entartrer puisque cet indice est intimement lié au TH. Plus le TAC est bas, et plus le pH risque de varier et dégrader l’eau rapidement. Une eau équilibrée a un TAC compris entre 80 et 120 mg/L.

    La balance de Taylor nous apprend surtout que ces trois paramètres sont corrélés et que le changement d’un paramètre impacte directement les deux autres. Ce qu’il vous suffit de retenir est que : une diminution du pH entraîne systématiquement une diminution du TAC, le pH d’équilibre change à chaque fois que le TAC ou le TH changent, et si votre eau est déséquilibrée il vous faut soit réajuster le pH soit réajuster le pH et le TAC. Pour cela, n’hésitez pas à acheter des correcteurs de pH et rehausseurs ou réducteurs de TH ou de TAC. Les prix peuvent aller de 10 à 50€ l’unité et grâce à cela vous pourrez maintenir efficacement la qualité et la salubrité de votre piscine.

    A la une