Réaliser et entretenir ses plages et terrasses en bois naturel - Côté Piscine

Réaliser et entretenir ses plages et terrasses en bois naturel

Nos conseils de pose et d’entretien des revêtements de sol réalisés en bois naturel. 

Plage piscine en bois Piscines de France

Réalisation Au Fil de l’eau (20) – réseau Piscines de France

 

Quel support ?

Le bois se pose généralement sur une dalle de béton et sur un support : sur plots, sur cales, sur ossature bois (lambourdes) et en observant une légère pente pour permettre aux eaux de pluie de s’évacuer naturellement. Si le sol n’est pas préalablement bétonné, le bois peut aussi être posé sur une ossature bois ou sur parpaings. Ces derniers sont d’abord à sceller sur une couche de mortier.

 

Sur caillebotis

Les caillebotis peuvent se poser directement sur une dalle béton. Mais il est préférable de recourir à une pose sur plots réglables pour assurer un bon écoulement des eaux de pluie. À défaut de dalle de béton, les caillebotis peuvent être placés sur une ossature bois ou sur lit de sable s’ils s’emboîtent.

 

Pour gagner du temps

Une nouvelle solution facile à poser s’impose chez les particuliers qui réalisent eux-mêmes leur terrasse bois : les lattes clipsables. En pin autoclave, ces lattes disposent de leurs lambourdes prémontées en usine à fixer sur des pieds de jonction. Ce montage par emboîtement ne nécessite aucun outil. Norklik se pose aussi bien sur sol dur que sur sol meuble grâce
à des plots spécifiques.

 

Indispensable

En préventif ou en curatif, le bois nécessite un traitement anti-mousse pour éliminer la fine couche d’organismes bryophytes qui s’accumule à la surface et rend le bois glissant. Après quelques jours de pose, il faut frotter au balai-brosse dans le sens des lames, puis rincer ou utiliser un nettoyeur haute pression réglé sur la puissance minimale et projeter selon une inclinaison de 45° pour expulser les saletés sans nuire au bois.

Les erreurs à ne pas commettre

• Utiliser de l’huile de lin. Moins chère à l’achat que les saturateurs, elle se révèle peu rentable économiquement car sa durée d’action est bien plus limitée dans le temps.

• Nettoyer à haute pression. Un jet d’eau trop puissant peut marquer le bois de manière irréversible en détruisant les fibres de surface.

• Utiliser un produit non adapté. Les solvants et les produits filmogènes sont tout simplement à bannir.

• Appliquer en plein soleil. Un séchage trop rapide ne sera pas homogène et laissera apparaître des tâches.

"" was added to wishlist