Ligne de fuite

06/11/2019

Ligne de fuite

L’eau de la piscine miroir disparaît discrètement entre deux margelles sur tout le tour du bassin.

Tandis qu’au bout, l’eau déborde dans un bac tampon, laissant une sensation d’horizon infini.

Miroir ET débordement

Cette piscine miroir est aussi dotée d’un débordement sur sa largeur la plus méridionale et en angle, remontant sur près d’un tiers de sa longueur pour exploiter en beauté la déclivité du terrain. Un débordement réussi dépend d’une belle lame d’eau en continu. Elle doit être de 2 à 3 mm d’épaisseur pour permettre de bien évacuer les déchets de surface. On comprend alors qu’une maçonnerie irréprochable est nécessaire car les tolérances de cote sont au millimètre.

Alarme périmétrique

L’alarme périmétrique est un système infrarouge qui permet de protéger l’accès à sa piscine de manière invisible. Les bornes sont installées autour du bassin et des faisceaux infrarouges circulent entre elles. L’alarme sonne dès que le faisceau est “coupé” par le passage d’une personne. Ce type d’alarme a pour avantage de prévenir d’un danger. L’installation de ces bornes répond néanmoins à des règles précises et elles doivent être placées à une certaine distance pour fonctionner de manière optimale.

Revêtement fait main

Le choix du revêtement intérieur est déterminant pour l’atmosphère souhaitée. Celui de cette piscine est une exclusivité de la marque Diffazur, l’Impérial. Projeté et appliqué mécaniquement du fond du bassin aux parois, l’Impérial est un mélange de cristaux de marbre de Carrare, de ciments et d’adjuvants spéciaux qui sont ensuite façonnés à la main. Le rendu est doux au toucher et minéral au visuel, parfait pour se fondre dans un univers contemporain alliant esthétique et confort d’utilisation.

 

Parole de piscinier // David Nivalle, Diffazur Piscines

La réalisation de cette piscine s’inscrit sur un terrain en faible déclivité, face à une maison neuve, dans l’axe des pistes de décollage d’un aéroport. Il était donc impératif de construire une piscine moderne, à bord miroir. Le débordement en bout permet de valoriser la vue sur la mer. Nous avons clairement privilégié l’esthétique au détriment d’autres options techniques coûteuses. Et pour garantir au propriétaire une couleur d’eau naturelle, nous avons appliqué un revêtement en marbre reconstitué, une exclusivité de notre marque. Quant aux dimensions du bassin, elles ont été calculées pour être en harmonie avec le volume de la maison, plutôt qu’avec celui du terrain. La principale difficulté se situait sur l’alignement et le réglage du parallélisme des ouvrages pour un respect des lignes.

Texte : Samantha Pagès  – Photos : Fabien Delairon

VOUS AIMEREZ AUSSI

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus