Problème corrosion piscine volet

    Votre piscine vient de se doter d’un volet flambant neuf, idéal pour protéger l’eau de votre bassin. Pourtant après seulement quelques mois d’installations vous découvrez que certaines pièces du volet sont endommagées, altérant son fonctionnement. Et oui, tout volet nécessite d’être entretenu au risque de connaître un problème de corrosion.

    La corrosion est une dégradation causée par les réactions chimiques qui ont lieu dans l’eau. Elle peut apparaître sur différents composants du volet comme les axes, les flasques ou encore les glissières. La corrosion entraîne souvent un vieillissement prématuré du volet voire des pannes fréquentes. Il convient donc de surveiller fréquemment ces pièces pour s’assurer de leur état. A noter que tous les volets peuvent subir des problèmes de corrosion et que les volets immergés sont les plus sensibles.

    Pour prévenir et empêcher la corrosion de votre volet, la solution est simple : garantir l’équilibre de l’eau. Généralement, le phénomène de corrosion est provoqué par un excès de chlore, une variation de pH, une température élevée, des courants vagabonds ou encore l’utilisation d’un électrolyseur de sel. Une eau équilibrée est seule capable de protéger votre volet de manière durable. Pour cela, le pH doit être compris entre 7 et 7.6, le TH entre 10 et 25°f et le TAC aux alentours de 100 ppm. Attention, en fonction du désinfectant utilisé (chlore ou brome) veillez à ce que celui-ci ne soit pas surdosé pour éviter d’abîmer les pièces de votre volet. Il est recommandé d’avoir un taux de chlore compris entre 0.5 et 1.2, et un taux de brome entre 1.5 et 2.5 ppm. Une bonne surveillance de l’équilibre de l’eau est donc primordiale. Pensez aussi à jeter un œil à la température de l’eau qui ne doit pas excéder 28°C et au pH qui ne doit pas descendre en dessous de 7, au risque de provoquer la corrosion de toutes les pièces immergées.

    Si vous utilisez une électrolyse au sel pour traiter l’eau de votre bassin, certains conseils spécifiques s’appliquent. L’utilisation d’un traitement au sel est beaucoup plus corrosive pour les volets du fait de son action continue. La présence du volet fermé empêche le chlore de s’évaporer et de se retransformer en sel sous les effets des UV. Votre bassin pourrait donc être victime de surchloration. Heureusement, quelques solutions existent : diminuez la production de chlore de l’électrolyseur lorsque le volet est en position fermée et ouvrez celui-ci au minimum 1h par jour pour aérer l’eau.

    Tout problème de corrosion du volet de votre piscine peut donc être facilement résolu et anticipé si vous vous attachez à surveiller l’équilibre de l’eau. Si vous avez opté pour un traitement au sel, il vous faudra être d’autant plus vigilant pour éviter le phénomène de surchloration. Quel que soit votre mode de traitement ou votre piscine, n’hésitez pas à prendre une garantie, certains volets peuvent être garantis jusqu’à 15 ans !

    A la une