Qu’est-ce que la surchloration ?

    Accueil1 question 1 solutionQu’est-ce que la surchloration ?

    Une eau limpide et transparente reste l’atout majeur des piscines chaque été. Pour obtenir une telle eau, chaque propriétaire se doit de surveiller sa piscine au plus près au point de pratiquer parfois la surchloration pour retrouver cette qualité d’eau. Le pouvoir désinfectant du chlore doit pourtant être utilisé avec précaution pour éviter tout problème de santé.

    La surchloration se définit comme étant le seuil critique à partir duquel la teneur en chlore de l’eau devient trop élevée. Bien sûr, le chlore est indispensable à toute piscine afin de neutraliser les bactéries et les virus dans l’eau grâce à son pouvoir oxydant. L’ajout significatif de chlore dans le bassin sert souvent à traiter davantage l’eau afin de supprimer les bactéries et retrouver une eau limpide. Un taux anormalement élevé de chlore est généralement 3 à 5 fois plus élevé que le taux normal, propulsant le taux de chlore de 1,5 et 2 mg/L à 4,5 et 10 mg/L. Deux cas de figures se présentent alors : soit la surchloration est volontaire dans ce cas il s’agit d’un traitement choc sur une courte durée, soit le dosage de chlore est mauvais dans ce cas il s’agit d’une erreur répétée.

    Si vous ne procédez pas à un traitement choc, la surchloration doit être bannie. Pour cela, plusieurs indices peuvent vous aider à savoir si votre eau de piscine est surchlorée : l’odeur, la sensation d’irritation et le pH élevé.

    Si la surchloration ne concerne que des traitements chocs sur une courte durée d’une semaine ou moins, c’est tout simplement parce que la teneur élevée en chlore de l’eau a des effets négatifs sur la santé. Il a été prouvé que les dérivés du chlore étaient à l’origine de nombreux cancers comme le cancer du colon, de la vessie ou encore de maladies cardio-vasculaires. Une étude a même montré que « le risque de cancer chez les personnes buvant de l’eau chlorée est de 93% plus élevé que chez ceux dont l’eau ne contient pas de chlore » (US Council of Environment Quality). Dans une moindre mesure, une eau surchlorée possède des effets irritants pour la peau et les muqueuses.

    Heureusement, la surchloration n’est bien souvent que le fruit d’un traitement choc visant à traiter l’eau pour éliminer les nanoparticules et les bactéries. Il faut tout de même rester vigilant et surveiller autant que possible votre pH pour ajuster votre chlore et éviter de retrouver une eau acide. Un conseil : si votre eau présente souvent trop de chlore, n’hésitez pas à remplacer une partie de l’eau du bassin, ou à investir dans un neutralisant ou une lampe à UV.

    A la une