Sécuriser, c’est obligé !

13/02/2020

Sécuriser, c'est obligé !

La sécurisation d’une piscine est devenue obligatoire depuis 2003. La loi impose la présence d’un dispositif de sécurité normalisé pour prévenir le risque de noyade.

Cette disposition légale concerne sans exception toutes les piscines privées de plein air, qu’elles soient enterrées ou semi-enterrées.

Abri de piscine Rideau (@Fred Pieau)

Plus qu'une contrainte, une aide

L’objectif de la loi n’est pas de contraindre les propriétaires de piscine, mais de les aider à prévenir efficacement les risques de noyade accidentelle des enfants. D’ailleurs, les études menées par l’InVS (Institut de Veille Sanitaire) tendent à prouver le bien-fondé de ces mesures. Lorsqu’ils concernent des enfants de moins de 6 ans, les accidents mortels en piscine privée familiale ont lieu en l’absence d’un système de sécurité, ou lorsqu’il est inactif voire défaillant.

La prévention des noyades, en particulier celles touchant les enfants, ne peut se résumer à la seule installation d’un dispositif de sécurité tel que prévu par la loi. Elle doit en effet être accompagnée d’une surveillance active et permanente. La surveillance des enfants par un adulte responsable est donc primordiale mais elle ne peut occulter la nécessité de veiller au bon fonctionnement des équipements : un dispositif, même normalisé, ne peut être un gage de sécurité s’il est déficient ou désactivé.

Empêcher l'accès au bassin

Barrières de protection (NF P 90-306), terrasses mobiles et couvertures de sécurité (NF P 90-308), abris (NF P 90-309) : tous ces dispositifs reconnus par la loi poursuivent un même objectif, rendre l’accès au bassin impossible. Cette inaccessibilité passe notamment par un système de verrouillage qui ne doit pouvoir être manipulé que par un adulte.

Volet immergé Abriblue

Alerter du danger

Les alarmes sont reconnues par la loi à condition qu’elles respectent les exigences de la norme NF P 90-307-1 pour les modèles périmétriques et du décret 2009-873 pour les modèles immergés.

Ce dispositif doit être en mesure de déceler tout franchissement pour déclencher rapidement une alerte sonore. Il existe deux procédés : la détection périmétrique, qui encercle les abords du bassin via des faisceaux optiques, et la détection d’immersion, qui analyse le bruit ou les remous du bassin par l’intermédiaire d’un système semblable à un radar. Toutes les alarmes sont réglées de façon à ne pas se déclencher de manière intempestive et sont en mesure de se réactiver automatiquement.

Abri de piscine Stretto Gris (Abridéal)

VOUS AIMEREZ AUSSI

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus