Une piscine de ville tirée au cordeau

04/02/2020

Une piscine de ville tirée au cordeau

La réussite d’un aménagement extérieur tient à son orchestration harmonieuse dans un contexte donné. Ici, en plein centre-ville, l’option piscine répond à des contraintes d’espace.

Du choix de la piscine à sa mise en scène, la solution passe donc par une réponse technique et esthétique personnalisée.

Habiter le Sud, de surcroît en plein centre-ville, peut faire naître des envies de piscine. L’idée de célébrer un événement particulier peut servir de déclencheur pour le passage à l’acte. Le tout étant réuni, le projet se profile autour de la création d’un lieu de convivialité et de détente comprenant piscine, terrasse et coin repas. Sa concrétisation demande une étude de faisabilité dans un jardin de ville d’environ 450 m2. Le format de la piscine se pose donc comme catalyseur de cet aménagement extérieur, contraint par les règles locales d’urbanisme (PLU) et par un accès restreint au jardin.

Rues étroites, bâtiments avoisinants, la construction de la piscine tient du challenge, d’autant plus que s’ajoute un timing de date d’anniversaire à respecter. Eu égard à tous ces paramètres, le choix d’un mode de construction s’impose assez rapidement, la prestation technique et esthétique de l’environnement paysager étant confiée à un paysagiste.

Le choix du système en kit Waterair en solution « prêt-à-plonger » s’impose pour sa simplicité et rapidité de montage en milieu urbain, les panneaux acier de son ossature définitive s’avérant facilement transportables. Après une étude d’implantation qui exige un minimum de travaux de terrassement, l’option petit bassin conjuguée à la forme libre en haricot du modèle Eva offre le meilleur compromis pour optimiser l’espace au regard des limites de propriété et minimiser les travaux. Ce petit format peut être équipé d’un groupe autonome de filtration (pose à cheval sur la paroi de la piscine) qui supprime le local technique et permet donc d’éviter la pose d’un réseau de tuyauterie complexe.

Muni de l’escalier bien-être Patio, le bassin ne perd pas de vue son postulat de détente, offrant deux places semi-allongées avec un appui-tête amovible. La piscine est réalisée en une semaine, laissant le temps au paysagiste de l’intégrer au sein d’une terrasse surélevée pour les besoins de son encastrement. Mise en valeur par ses margelles lumineuses en pierre de Bourgogne reconstituée et par l’eau couleur « Caraïbes » que lui confère le liner de coloris sable, la piscine émerge au centre d’une vaste plage en bois exotique de kuhmo qui matérialise dans le moindre détail cet espace convivial tout proche de la maison.

Chaque espace du jardin a été géré dans les moindres détails : escalier d’accès, espace détente, coin repas, végétalisation. La terrasse en bois de kuhmo a été surélevée pour y encastrer la piscine dont la forme libre est soulignée par le contour blanc de ses margelles.

Caractéristiques de la piscine

Dimensions : 7,16 × 4,30 × 2,96 m et mini-fosse de 1,20 à 1,80 m

Structure : forme libre “haricot” constituée par des panneaux en acier ondé, système en kit Waterair avec pose formule “prêt-à-plonger”, réalisée par des professionnels labellisés Serena

Revêtement : liner de coloris Toscane (sable)

Filtration : à cartouches intégrée Filwat Compact System®

Traitement de l’eau : chlore

Équipements : escalier intégré Pacio L. 2,96 m avec 2 places semi-allongées et appui-tête amovible

Abords : margelles antidérapantes en pierre de Bourgogne reconstituée, référence Stone, plage en bois exotique de kuhmo

Réalisation : Piscines Waterair

Texte : Karine Quédreux – Photos : Sarah Chambon

VOUS AIMEREZ AUSSI

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus