Une protection innovante et performante

    AccueilConfort et bien êtreChauffer ma piscineUne protection innovante et performante

    Une protection innovante et performante

    Derrière leurs accents design, les couvertures automatiques constituent une solution redoutablement efficace et dotée d’une très grande facilité d’utilisation.

    Couverture automatique Coverseal par Abrisud

    Un fonctionnement ultra-rapide

    Les couvertures automatiques s’ouvrent en un clin d’œil et se referment tout aussi rapidement grâce à un déploiement entièrement motorisé. Il en résulte une sécurisation optimale du bassin entre deux séances de baignade.

    Guider puis verrouiller

    Certaines configurations sont dotées d’un rail, fixé voire intégré à la plage ou aux margelles. Le rôle du rail est de guider la couverture pour assurer un déploiement parfaitement linéaire. Lorsque la couverture recouvre le bassin, le rail la maintient en tension pour une plus grande sécurité.

    Une toile protectrice

    Les couvertures automatiques peuvent être confectionnées à partir de tissu précontraint ou de PVC. Ce dernier matériau peut être utilisé souple, à la façon d’une bâche, ou bien sous forme de panneaux rigides semblables aux lames de volets. Dans tous les cas, la couverture est opaque pour empêcher le phénomène de photosynthèse et ainsi limiter le développement d’algues. Il existe par contre des différences en matière d’étanchéité : certains modèles sont totalement imperméables quand d’autres comportent des perforations laissant s’écouler l’eau de pluie dans le bassin afin d’éviter les accumulations.

    Quel emplacement

    Plusieurs couvertures automatiques bénéficient d’un coffre de rangement semblable à celui d’un volet. Ce dispositif protège la couverture lorsqu’elle est repliée, tout en pouvant faire office de solarium. D’ailleurs, en parlant de soleil, il est fréquent de trouver des panneaux photovoltaïques sur ce coffre pour bénéficier d’une autonomie complète de fonctionnement.

    Protection et isolation

    La plupart des modèles de couvertures automatiques prennent appui sur la margelle, à l’instar d’une couverture à barres ou 4 saisons. Dans ces cas, la couverture n’est donc pas en contact avec l’eau, ou du moins l’est très peu. L’espace d’air entre le bassin et la couverture fait office d’isolant et limite le refroidissement nocturne.

    Autre intérêt, et non des moindres, d’un positionnement à l’aplomb du bassin, au niveau des margelles : la facilité d’entretien. Les déchets végétaux retenus par la couverture peuvent facilement être retirés avant qu’ils ne tombent dans l’eau, ce qui n’est pas le cas avec un volet.

    Article précédentEau de piscine froide
    Article suivantBaignez dans le lux !

    A la une