La nature avant tout

Implanter une piscine sans nuire à son environnement : telle était la condition sine qua non de ce couple de propriétaires afin que ce projet piscine prenne vie.

Les propriétaires de cette maison secondaire, devenue principale lorsqu’ils ont pris leur retraite, souhaitaient y implanter une piscine à l’image de leur habitation, parfaitement intégrée à la nature. Cet attachement à l’environnement s’exprime par un aménagement extérieur très paysagé composé de massifs fleuris et d’une façade végétalisée camouflant la maison au sein de la nature.

Le projet piscine était empreint de cet esprit de dissimulation et d’assimilation. Pour le réaliser, les propriétaires ont fait appel au piscinier proposant le système de construction le plus adapté. Compte tenu des contraintes de préservation du paysage déjà travaillé, le professionnel a opté pour une structure autoportante composée de panneaux. Adaptable à tous les terrains, ce système respectait le désir des propriétaires de conserver la nature environnante et s’inscrivait dans une démarche de développement durable, étant entièrement recyclable.

Afin de récupérer le dénivelé naturel du terrain, une terrasse/solarium a pris place au-dessus du coffre de l’abri. On emprunte quelques marches pour accéder à une mini-plage, dernière plateforme avant l’entrée dans le bassin via un escalier d’angle. L’absence quasi totale de plage autour du bassin permet de ne pas empiéter sur le jardin. Le choix d’une terrasse surplombante a ainsi été privilégié. Pour des raisons technique et esthétiques, un encadrement de galets sépare le bassin de la pelouse pour drainer l’eau de pluie et éviter que des brins d’herbe ou des saletés pénètrent dans le bassin.

Conçue pour accompagner l’évolution d’un enfant, la piscine compte trois niveaux : une première marche mène à une banquette de 60 cm, permettant de se rafraîchir tout en jouant le maître-nageur pour des enfants qui barbotent.

Les dernières marches conduisent au petit bain, espace idéal pour s’amuser et zone de transition avant le grand bain où les plus téméraires peuvent enchaîner des figures acrobatiques. Alliant sécurité et commodité, la piscine est protégée par un abri motorisé. Équipé de deux panneaux solaires placés sur le premier module, il se déplie grâce à un monorail de guidage, inséré sur la margelle et placé sur un seul côté du bassin. Il se replie ensuite dans son coffre-terrasse. Ultra-plat, 20 cm au plus bas et 40 cm au plus haut, cet abri ne masque pas la vue par sa présence et permet de garder le bassin propre et chaud.

Au final, les impératifs émis par les clients sont devenus des atouts car ils ont poussé le piscinier à trouver des solutions adaptées au projet, pour le plus grand bonheur des propriétaires qui lui ont par la suite confié l’entretien du bassin.

Afin de ne pas empiéter sur le jardin bordant la piscine, une petite plage en ipé a été placée sur un côté du bassin permettant l’entrée dans l’eau ou un séchage ensoleillé sur serviette.

Lorsque l’heure de la baignade sonne, l’abri plat se retire et se dissimule à l’intérieur d’un coffre-terrasse en bois massif exotique en total accord avec l’esthétique naturelle qui caractérise cette réalisation.

Dimensions : 12 m × 4 m. Profondeur petit bain : 1,15 m ; profondeur grand bain : 1,70 m. Volume : 68 m3
Structure : Structure panneaux EuroPiscine
Revêtement : Liner APF vernis coloris olive
Filtration : Filtre à sable AstralPool (Ø 660), pompe 1 CV ACIS
Traitement de l’eau : Électrolyse de sel, régulation pH et régulation ORP IDEGIS
Equipements : Pompe à chaleur INOPAC TRI 12 kW, 2 skimmers, 3 refoulements, une bonde de fond, robot électrique H5 AstralPool, abri Outdoor EAP
Abords : Margelles modèle Travertin Key-Stone
Réalisation : Catusse Piscines & Spas (15) – réseau EuroPiscine
© Crédit photo : Fabien Delairon

A la une