L’intégration ou l’art de la discrétion

    AccueilConstruire et rénover1 piscine 1 histoireL’intégration ou l’art de la discrétion

    Repensée et réaménagée par ses propriétaires, cette résidence de villégiature s’est muée en maison de famille. Petits et grands s’y retrouvent pour profiter du cadre exceptionnel de la presqu’île de Quiberon… mais pas seulement ! Dans le jardin qui s’est agrandi pour l’occasion, une piscine a pris place.
    Subtilement intégrée pour ne pas dénaturer la propriété, elle a été pensée pour combler toutes les générations.

    Propriétaire d’une résidence secondaire sur la presqu’île de Quiberon, ce couple parisien a décidé, une fois à la retraite, de la transformer pour en faire son habitation principale. La volonté des propriétaires de s’y installer en permanence s’accompagne du souhait d’accueillir régulièrement leurs enfants et leurs petits-enfants. Au départ lieu de villégiature, la propriété va ainsi se muer en maison de famille. Après l’acquisition d’un terrain attenant, la réalisation d’une piscine est au cœur de cette métamorphose.

    Le bassin a été pensé comme un élément central autour duquel la famille aime à se rassembler, à se retrouver. Incontournable dans le jardin, la piscine bénéficie d’un large espace qui lui a été octroyé pour que chacun puisse y trouver sa place, de manière conviviale et confortable. La géométrie du bassin offre une multitude d’usages pour le plaisir de tous. Surplombant l’axe d’enroulement du volet immergé, la très large première marche d’escalier fait office de zone de détente très appréciée. L’espace central de la piscine, avec un fond plat à 1,50 m, est dédié aux jeux tandis que la longueur du bassin est amplement suffisante s’adonner à la nage.

    Pour que le bassin prenne place dans leur jardin, les propriétaires ont formulé, avec beaucoup de goût, des exigences en matière d’esthétique et d’intégration paysagère. Le piscinier-paysagiste y a répondu avec des solutions à la fois raffinées et techniques. Le choix du revêtement du bassin en est le meilleur exemple. Pour respecter l’identité architecturale et historique du lieu, où le granit omniprésent confère à la propriété une forte ambiance minérale, c’est la céramique qui a été retenue. Dans une continuité visuelle idéale, les carreaux sont les mêmes pour la plage et le bassin, seule la couleur diffère. Plus sombres, ceux de la piscine reproduisent l’effet d’un bassin d’antan, proche de ce que pouvaient être les anciens lavoirs. Plus clairs, ceux des abords se rapprochent de l’aspect du granit que l’on trouve sur les façades de la maison et sur le mur d’enceinte.

    Ce contraste de couleur permet de mettre en valeur le bassin tout en créant une unité de ton et de matière. Le local technique, réalisé au fond du jardin par le maçon, se confond avec le mur d’enceinte pour rester discret. Il abrite une pompe à chaleur indoor dont la technique autorise une installation en intérieur. Une telle implantation de la pompe à chaleur solutionne les contraintes d’intégration, qu’elles soient visuelles ou sonores.

    Pour le confort et l’intégration : la première marche de l’escalier joue la carte du format XXL pour faire office de plage immergée et dissimuler le coffre du volet. Avec en filigrane la volonté de préserver l’harmonie générale du lieu, le réaménagement de cette résidence secondaire devenue principale s’est opéré pour que chacun puisse profiter du jardin en toute sérénité, et en toute sécurité.

    Dimensions : piscine rectangulaire de 10 m à 5 m
    Profondeur : fond plat à 1,50 m
    Structure : structure en béton armé associé à des blocs à bancher. Escalier sur la largeur avec première marche banquette de relaxation/coffre de volet
    Revêtement : carrelage céramique Percorsi coloris ardoise (Keope)
    Filtration : filtration à sable Carré Bleu
    Traitement de l’eau : traitement de l’eau manuel au brome avec brominateur
    Équipements : 2 projecteurs blancs, pompe à chaleur Indoor XM (Polytropic), volet immergé Rollinside (DEL), robot nettoyeur hydraulique Polaris 280
    Abords : margelle identique au bassin (carrelage céramique Percorsi coloris ardoise), plage en carrelage céramique Percorsi coloris gris beige (Keope)
    Réalisation piscine :  Diesal Piscines & Paysage (56) – Carré Bleu
    © Crédit photo : Fred Pieau

    Texte : Benoît Viallon

    A la une